top of page
Rechercher
  • haveninternational

8 MARS 23 : POURQUOI UNE JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES ?


Des femmes de toute la Côte d'Ivoire se sont réunies pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes au Palais de la Culture d'Abidjan en 2005. Photo ONU/Ky Chung



Droit des femmes et paix internationale


La Journée internationale des droits des femmes trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis, réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C'est en 1975, lors de l'Année internationale de la femme, que l'Organisation des Nations Unies a commencé à célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars.


Une journée d'action

Le 8 mars est une journée de rassemblements à travers le monde et l'occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des événements partout dans le monde pour :

  • fêter les victoires et les acquis

  • faire entendre leurs revendications

  • améliorer la situation des femmes

C'est aussi l'occasion de mobiliser en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique.

Les Nations Unies définissent chaque année une thématique différente.

Des actions pour promouvoir l'égalité

Le code de l'éducation rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire. Cette politique publique est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et que d'autres modèles de comportement se construisent sans discrimination sexiste ni violence. Elle a pour finalité la constitution d'une culture de l'égalité et du respect mutuel.

Les établissements sont invités à inscrire cette problématique dans leur règlement intérieur et à mettre en place, dans le cadre des comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), des actions de sensibilisation et de formation dédiées. Les écoles, collèges et lycées sont également incités à nouer des partenariats, notamment avec des acteurs du monde économique et professionnel ou du secteur associatif, pour développer des projets éducatifs autour de l'égalité.

Ressources


Sites à consulter


ONU Femmes ONU Femmes est l'entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Journée internationale des femmes : le 8 mars


Ministère chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances

L’action du ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances s’inscrit notamment dans les domaines suivants :

  • Prévention et lutte contre les violences sexistes et sexuelles

  • Égalité professionnelle et autonomie économique des femmes

  • Accès à la santé, aux droits sociaux et politiques

  • Une culture de l’égalité pour la jeunesse

  • Place des femmes dans les médias, la culture, le sport

  • Égalité entre les femmes et les hommes dans les territoires



Page à consulter


Le ministère s'engage pour l'égalité professionnelle Le ministère est engagé depuis 2018 dans un dialogue social soutenu pour décliner au plan ministériel l’accord du 30 novembre 2018 relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique. Labellisation égalité professionnelle et diversité




Origines de la journée

Getty Images/Fred W. McDarrah


Dès ses premières années, la Journée internationale des femmes a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en développement.

La célébration de cette Journée est le point de ralliement des efforts coordonnés déployés pour exiger la réalisation des droits des femmes et leur participation au processus politique et économique.


L'ONU et l'égalité entre les sexes

La Charte des Nations Unies, adoptée en 1945, a été le premier instrument international à affirmer le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Depuis, l'ONU a contribué à créer un héritage historique et internationalement reconnu de stratégies, de normes, de programmes et d’objectifs destinés à améliorer la condition des femmes dans le monde.

Au fil des ans, l'ONU et ses institutions spécialisées ont favorisé la participation des femmes, en tant que partenaires égales des hommes, à la réalisation du développement durable, de la paix, de la sécurité et au plein respect des droits de l'homme.

Favoriser l’autonomie des femmes continue d'être un élément au cœur des efforts entrepris par l'ONU en vue de relever les défis sociaux, économiques et politiques dans le monde.


Chronologie :

Officialisée en 1977 par les Nations Unies, et dans la foulée de l’Année internationale de la femme (1975) proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU, la Journée internationale des femmes est toutefois apparue dans le contexte des mouvements sociaux au tournant du XXe siècle en Amérique du Nord et en Europe.


États-Unis

Conformément à une déclaration du Parti socialiste américain, la première Journée nationale des femmes est célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis d'Amérique le dimanche 28 février 1909. Les femmes célèbreront ensuite cette journée chaque dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

Mais une étape clé a eu lieu bien plus tôt, en 1848, dans l’État de New York.

Indignées par l’interdiction faite aux femmes de prendre la parole à l’occasion d’une convention contre l’esclavage, les Américaines Elizabeth Cady Stanton et Lucretia Mott réunissent plusieurs centaines de personnes à leur Convention pour les droits des femmes à Seneca Falls.

Il s’agit de la première convention de ce type aux États-Unis. Ensemble, elles revendiquent des droits civils, sociaux, politiques et religieux pour les femmes, dans un texte appelé Déclaration de sentiments et de résolutions.





Edition 2023 : Pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l’égalité des sexes

Une jeune fille montre à une personne âgée comment se servir d'un téléphone portable. Photo Dragica/Adobe Stock



Le thème du 8 mars 2023 est "Pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l’égalité des sexes".

Ce thème est associé au thème prioritaire de la 67e session de la Commission de la condition de la femme (CSW-67), à savoir "L’innovation, le changement technologique et l’éducation à l’ère du numérique pour réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles".


Nos vies dépendent de plus en plus d'une forte intégration technologique : suivre un cours, appeler des proches, effectuer une transaction bancaire ou prendre un rendez-vous médical. De nos jours, tout passe par un processus numérique.

Et pourtant, 37% des femmes n'utilisent pas internet et bien qu'elles constituent près de la moitié de la population mondiale, l'écart technologique est toujours en leur défaveur : par rapport à la population masculine, elles sont 259 millions de moins à ne pas avoir accès à internet.


Bien que les femmes représentent près de la moitié de la population mondiale, l’écart technologique et l’accès à internet restent en leur défaveur par rapport aux hommes.




PHOTO :Carly Learson/UNFPA Asie et Pacifique


Si les femmes ne peuvent pas accéder à Internet et ne se sentent pas en sécurité en ligne, elles ne sont pas en mesure de développer les compétences numériques nécessaires et de s'engager dans des espaces numériques, ce qui diminue leurs possibilités de poursuivre des carrières dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STEM).


D'ici 2050, 75% des emplois seront liés aux domaines scientifiques et technologiques. Pourtant, aujourd'hui, les femmes n'occupent que 22 % des postes en intelligence artificielle, pour ne citer qu'un exemple.


L'intégration des femmes dans les domaines technologiques se traduit par des solutions plus créatives et offre un plus grand potentiel d'innovations qui répondent aux besoins des femmes et favorisent l'égalité des sexes.

Leur manque d'inclusion, en revanche, s'accompagne de coûts énormes.


Cette édition 2023 de la Journée internationale des droits de la femme permet de saluer et de célébrer les femmes et les filles qui défendent l'avancement de la technologie transformatrice et de l'éducation numérique.


La célébration explore l'impact de l'écart numérique entre les sexes sur l'élargissement des inégalités économiques et sociales, et permet de mettre également en lumière l'importance de protéger les droits des femmes et des filles dans les espaces numériques et de lutter contre la violence sexiste en ligne, facilitée par les TIC.




19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page